mardi 29 juillet 2014

Hors de portéeS

Ce deuxième roman de Yahn LE FUR confirme le talent de ce "jeune" écrivain prometteur (voir par ailleurs Le centre du monde, l'autre... sur ce blog), qui abandonne ici le genre policier pour conter l'histoire d'un célèbre chanteur lyrique qui décide de révéler, à sa manière, certains secrets de sa vie à une jeune journaliste... L'intrigue, ou plutôt les intrigues (et je vous laisse découvrir pourquoi j'écris cela), sont bien amenées, Yahn prenant un malin plaisir à "suggérer" au lecteur de fausses pistes, jusqu'au double dénouement final.
L'écriture fluide et riche à la fois, des personnages bien modelés, une histoire captivante font de ce livre une réussite. J'avais aimé le premier roman de Yahn LE FUR, cette fois je suis emballé. Avis très personnel, certes (bien que je connaisse personnellement un peu l'auteur, je tiens malgré tout à rester le plus objectif possible), mais quelque chose me dit qu'il va être largement partagé par de nombreux autres lecteurs !
Yahn LE FUR : retenez ce nom...



Incipit :
En ce printemps 2012, à deux jours de l'occasion unique d'infléchir son avenir, Astrid Balaguère se réjouit de la brève escale qu'elle effectue dans sa ville natale de Marseille. Son allure s'en ressent et les roulettes de sa valise pépient dans son sillage. La gare de Saint-Charles dans son dos, Notre-Dame-de-la-Garde en point de mire, elle avance le long des boulevards, en interrogeant par moments le ciel. C'est que, à la verticale des toits luisants, il demeure opaque et dense comme un immense dôme caverneux. L'espace d'une minute, elle se prend à comparer les éclairs résiduels à d'éphémères filons d'or. Toutefois, au moment d'aborder les quais du Vieux-Port, son esprit structuré revient à des pensées pragmatiques.

1 commentaire:

Didier Bibard a dit…

Hors de PortéeS fait partie des 6 sélectionnés du Prix National du Lions Club 2014.